noga | Patrick Bebey

ASAP2 : the myth

Il  était une fois l’harmonie, dans le plaisir, les rires, la complicité, la confiance et l’abondance. De la musique partout. Langue ou langage ? Modes de communication jamais clairement identifiés, quoique…
Même les différends se réglaient avec des jeux. Les parties en désaccord se rencontraient, au centre d’un cercle formé par les autres, le temps d’une joute musicale dont sortaient vainqueurs les plus improbables. La vérité était dans le rythme. On saisissait toute occasion d’entrer dans la magie de la musique, jusqu’à récupérer le moindre objet laissé pour compte, passé inaperçu, déchu. L’élan poussait à rassembler de quoi fabriquer des sculptures musicales, à jouer seul ou ensemble. Recyclage au cœur du cœur.

Un matin, le vent se leva. Il était chargé d’une poussière étrange, qui assombrit le ciel et fit basculer d’un coup le jour dans la nuit. Comme toujours en période de crise, ils se rassemblèrent en cercle et se mirent à faire de la musique, espérant que la terre mère allait rappeler la lumière. Toujours rien. Le froid se mêlant à la peur, les avis s’opposaient, les doutes s’entrechoquaient, le brouhaha s’amplifiait. Quelqu’un haussa la voix pour exhorter au silence. Puisque la musique restait sans effet, ils devaient cesser de jouer ! Les joutes musicales s’étaient transformées en joutes verbales stériles. L’un après l’autre, ils se recroquevillaient, se séparaient, se retiraient… Pour la première fois, le cercle était déserté. La lourdeur, l’obscurité avaient pris le dessus.

Restait, non loin de là, un homme et une femme qui se retrouvaient régulièrement dans une grotte, où ils aimaient jouer. Habitués à l’ombre, ils savaient que l’obscurité n’existe pas sans la lumière…  Le lieu les inspirait, les aidait à créer, à improviser, leur permettait d’être en lien avec un mystère qui les dépassait. Le climat avait changé au point que le cœur de chacun, gelé, semblait ne plus battre ? Il n’était pas question que le cœur, première percussion, s’arrête ! Il fallait jouer, jouer tout de suite, improviser dans l’instant !

Et les sons continuèrent à s’élever.
Aussitôt que possible.
As Soon As Possible.